Le mot du Président

Corps

Le mot du Président

La Banque Alimentaire du Havre et de la Pointe de Caux a été créé en novembre 1986, soit deux années après le réseau de la Fédération des Banques Alimentaires en 1984. Plus de 30 ans après, les besoins n’ont pas changé et ne cessent de croître.

La pauvreté, la précarité, l’isolement, LA SOLIDARITÉ nous obligent à être inventifs pour apporter un soutien alimentaire aux plus démunis.

La production alimentaire est suffisante mais ne parvient pas à une population qui souffre d’un manque de moyens, qui ne peut pas se procurer des denrées de qualité et en conséquence se retrouve confrontée à des problèmes de santé.

Devant ce constat, notre Banque Alimentaire s’active à rechercher, sans cesse, des denrées qui ne doivent pas être détruites.

Les producteurs agricoles, les industriels de l’agro-alimentaire, importateurs et exportateurs de produits alimentaires sont sollicités ; De même, les professionnels de la distribution sont approchés pour récupérer des marchandises via un système de ramasse quotidienne. A tous ces donateurs de produits il faut ajouter nos Bénévoles, Salariés, les Villes, Communes, CCAS, Associations ou Institutions Locales, Départementales ou Nationales, nos Associations Partenaires qui œuvrent au quotidien pour nous aider à fonctionner, investir et réaliser notre objet social : Ensemble, aidons l’Homme à se restaurer. 

 

Le Président de la BA 76

Un peu d’histoire…

Petite histoire d’une idée généreuse

En 1966 à Phoenix Arizona, un certain John Hengel, constatant d’une part une pauvreté terrible autour de lui, d’autre part un gâchis alimentaire important dans sa ville, décida qu’on pouvait changer les choses. Il organisa  la collecte des produits destinés à la destruction, pour les distribuer aux associations venant en aide aux plus démunis. La première Banque Alimentaire (Food Bank) était née.

Vers 1980, la pauvreté est particulièrement présente en France, Emmaüs et l’Armée du Salut rétablissent les « Soupes de nuit » disparues depuis 30 ans. En 1984, un article de Sœur Cécile Bigo paru dans le journal La Croix intitulé « J’ai faim », dénonce le scandale de la pauvreté qui cohabite avec le gaspillage de nourriture.

Les responsables du monde associatif, catholiques, protestants, musulmans, se réunissent, mais l’idée d’un fonctionnement sans capitaux est trouvé trop utopique pour beaucoup d’entre eux, malgré le développement du concept aux Etats-Unis. 5 associations persistent à penser que c’est possible. Ainsi, l’Armée du Salut, Emmaüs, le Secours Catholique, le Centre d’Action Sociale protestante et l’Entraide d’Auteuil décident de créer la première Banque Alimentaire, avec Bernard Dandrel à sa tête.

Après une campagne médiatique importante et une intervention de Jacques Chirac alors Maire de Paris, la machine est lancée.

En octobre 1984, les deux premières promesses de don proviennent d’UNIGRAINS, qui s’engage à fournir deux mille pains par jour, et de VIVAGEL, qui propose deux mille poissons surgelés. En décembre 1984, un local est trouvé à Arcueil, siège actuel de la BAPIF (Banque Alimentaire de Paris et Ile de France). Dans les deux années qui suivent, des collectes auprès du grand public sont lancées.

En 1986, la deuxième Banque Alimentaire est créée à Angers.

La même année, la Banque Alimentaire du Havre et de la Pointe de Caux est créé. Son fondateur est Robert LEGALLO.

Les Présidents qui lui succèdent  sont :

  • M. Pierre LEFEBVRE, 1990
  • M. Philippe MALANDAIN, 1997
  • M. Jacques LANGLOIS, 2006
  • M. Délio DESCARREGA, 2014
  • M. Gilbert BELLET, actuel Président, depuis 2017.